Cat'zArts       Beaux-arts de Paris, l'école nationale supérieure

       

Type d'objet :
Peinture.

Titre / désignation :
[Christ de Pitié] . [Messe de saint Grégoire] . Corporal .
Notes : Possiblement la doublure d'un corporalier, boîte renfermant le corporal, à l'exemple d'une Crucifixion du musée de Bâle ? On retrouve également un Christ entouré des instruments de la Passion sur un corporal brodé du musée d'Ecouen (E.Cl.9344). Panneau d'un cycle de la passion .
Notes : Possiblement aussi, élément d'un retable d'un cycle de la Passion du Christ, comme on trouve plusieurs dans la peinture à Cologne de 1380 à la fin du 15e siècle, sur bois ou sur toile.

Création

Anonyme. Date de création : 15e siècle. Lieu de création : Cologne (Allemagne) .
Région mosane ou rhénane ? Le style est assez proche de Stefan Lochner et pourrait en dériver. On conserve une Tüchlein Malerei de dimensions équivalentes de cet artiste au musée du Diocèse de Cologne, représentant une Adoration de l'Enfant.

Numéro d'inventaire : Mn.Mas 129
1 objet(s)

Matière et technique :
Tüchlein Malerei, peinture à la colle sans préparation sur toile. Doublure d'un corporalier, boîte dans laquelle on place
Le corporal (sur le linge est posé le corps du Christ), est un linge liturgique (généralement carré, d'environ 45 à 50 cm de côté) sur lequel sont posés la patène et les vases sacrés (calice et ciboires) durant la célébration eucharistique. Sa présence facilite la récupération des miettes de pain consacré tombées de la patène ou des ciboires.
Selon l'ordinaire de l'Église romaine du XIVe siècle, il devait avoir « quatre plis dans le sens de la longueur et trois dans le sens de la largeur », de manière à enfermer les parcelles d'hosties qui auraient pu y tomber, et que le prêtre n'aurait pas vues et ramassées lors de la communion. On le distingue des autres linges parce qu'il est plié de façon spéciale, qu'il est fortement amidonné et qu'il a souvent une croix brodée au centre d'un de ses quatre côtés. La croix indique le côté tourné vers le prêtre. Il est rangé dans la bourse.

Mesures : Haut. en cm : 17,2. Larg. en cm : 17,2.

Description analytique
* Peut aussi contenir des citations ou un résumé du document.

Christ debout entouré des attributs de la Passion: dés des soldats jouant la robe, pots d'onguent de l'ensevelissement posés sur le tombeau. On peut discerner dans la main gauche la lance tenant l'éponge, et le fouet de la Flagellation suspendu à droite.

Historique administratif
- Statut Actuel Numéro d'entrée : PC 47785. Date d'acquisition : 11 janvier 1935. Mode d'acquisition : Donation. Ancienne appartenance : Masson , Jean ( n.: 1856 d.: 1933 ) .

Ancienne(s) collection(s)
Masson , Jean ( n.: 1856 d.: 1933 ) .

Exposition(s) dans la(les)quelle(s) l'objet a figuré
* Les cotes ou numéros qui suivent les références renvoient à des ouvrages consultables à la bibliothèque des Collections.

- D’Antigone à Marianne : rêves et réalités de la république : collection des beaux-arts de Paris : exposition, Paris, Palais des Beaux-Arts, du 24 février au 20 avril 2017 / sous la direction d'Emmanuel Schwartz ; [texte, Emmanuel Schwartz, Olivier Christin, Anne Verjus] ; ISBN:978-2-84056-508-6 (br.) : 30 EUR
EX 10296

- Dürer et son temps [Texte imprimé] : de la Réforme à la guerre de Trente Ans : dessins allemands de l'Ecole des beaux-arts / sous la direction d'Emmanuelle Brugerolles. - Paris : Beaux-Arts de Paris éd., 2012. - . - 1 vol. (575 p.) : ill., couv. ill. ; 30 cm. - Exposition à l'Ecole des beaux-arts de Paris, 24 octobre 2012 - 13 janvier 2013. - Bibliogr. p. 547-560. Index. - ISBN 978-2-84056-377-8.
Cote : EX 10033

- Notice des dessins, enluminures, manuscrits d'art français du XIIe au XVIIIe siècle tirés de la donation Jean Masson. Paris, Ecole nationale supérieure des Beaux-Arts, 1927
8° 547 F 74
(n°35)

Référence(s) bibliographique(s)
* Les cotes ou numéros qui suivent les références renvoient à des ouvrages consultables à la bibliothèque des Collections.

- D. Arasse, Le Détail: pour une histoire rapprochée de la peinture, Paris, 1999. (Etude de l'iconographie du Christ de pitié, en partant de la Messe de saint Grégoire et d'une icône byzantine arrivée à Rome au XIVe siècle, pp.97-107.)
- Emil Bosshard, "Tüchleinmalerei : eine billige Erstaztechnik ?, in Zeitschrift für Kunstgeschichte, 45, 1982, pp.31-42. Republié dans ses Festchriften, Florence, Centro Di, 2009, pp.329-340. (Mentionne et reproduit l'Adoration de l'Enfant de Stefan Lochner.)
- F.-G. Zehnder, Gotische Malerei in Köln : Altkölner Bilder von 1300-1550, Köln, 1989 (Wallraf-Richartz-museum Köln ; Bildhefte zur Sammlung ; 3).
- Hans Belting, Das Bild und sein Publikum im Mittelalter : Form und Funktion früher Bildtaf. der Passion, Berlin, Gebr. Mann. Verlag, 1981 (traduction italienne, Bologne, Nuova Alfa Ed., 1986
- Louis Réau, Iconographie de l'art chrétien, Paris, Presses universitaires de France, 1955-59. 3 volumes. (p.614)
- E. Panovsky, "Imago Pietatis". Ein Beitrag zur Typengeschichte des "Schmerzenmanns" und der "Maria Mediatrix" in Festscchrift für Max. J. Friedänder zum 60. Geburtstage, Leipzig, 1927, p.261-308.

- Emile Mâle, L'Art religieux de la fin du moyen âge en France, étude sur l'iconographie du moyen âge et sur ses sources d'inspiration, Paris, A. Colin, 1908. (p.99)
- Victor Gay et Henri Stein, Glossaier archélogique du Moyen-Age, Paris, 1887 (p.432-434)

Indexation sujet
Personne, collectivité : Jésus-Christ
Sujet : Stigmates
Sujet : Messe de saint Grégoire


MnMas129-84061.JPG
MnMas129v-90972.JPG
Cop. Ecole nationale supérieure des beaux-arts, Paris. Photo. Jean-Michel Lapelerie. La reproduction de cette image numérique n'est autorisée qu'à des fins non commerciales, de recherche, d'éducation ou de documentation.


Notice n° 26859