Cat'zArts       Beaux-arts de Paris, l'école nationale supérieure

       

Type d'objet :
Manuscrit ou miniature.

Titre / désignation :
Bible. Fragment .
Notes : Dernier feuillet d'un Prologus (p."9-10"), se terminant par "Explicit Prologus. Incipit Liber Genesis".

Création

Date de création : 1350-1375. Lieu de création : Belgique .
Des figures de deux autres fragments de cette BIble, au Victoria & Albert museum, représentent probablement des personnes qui ont contribué à l'exécution du manuscrit: un Egidius de Romereet (banderole du 246.1), un "M. Johans de Hastières" et "magrite de matrio? voisia" (banderole du 279.2). Hastières est une localité près de Namur. (Indications de F. Avril, février 2009).

Numéro d'inventaire : PC 22788-3
1 objet(s) composé(s) de 1 parties.

Matière et technique :
1 feuillet manuscrit de deux pages portant deux colonnes de 40 lignes, orné au recto d'une lettre D dans laquelle est un saint Jean écrivant et au verso d'une enluminure historiée de la Crucifixion.

Mesures : Dim. de la feuille en cm : 49. Larg. en cm : 35.
Dimensions de la lettre du saint Jean : 65 x 56 mm, et de la scène de Crucifixion, prises à l'encadrement doré : 83 x 120 mm

Inscriptions et marques

- Type : Annotation(s) au crayon. Emplacement : en haut à gauche. 9 au recto et 10 au verso.

Objet(s) associé(s)
Parmi les collections de l'Ensba (ensembles, sous-ensembles, objets en rapport...) :
- PC 22788 [19 feuillets de miniatures et manuscrits du Moyen
Dans des collections extérieures (objets en rapport, originaux copiés...) :
- [Bible. Fragments]
- [Bible. Fragments]

Historique administratif
- Statut Actuel Numéro d'entrée : PC 22788. Date d'acquisition : 21 avril 1891. Nombre d'objets : 21. Mode d'acquisition : Don. Ancienne appartenance : Lesoufaché , Joseph [Mme veuve] .

Ancienne(s) collection(s)
Lesoufaché , Joseph-Michel-Anne ( n.: 1804 d.: 1887 ) .

Indexation sujet
Sujet : Crucifixion
Personne, collectivité : Jean

Notes
D'une série de 5 fragments (pc 22788-3 à 22788-7) entrés par la collection Lesoufaché. D'autres fragments ont été repérés dans la collection des fragments du Victoria & Albert museum, et à la Free library de Philadelphie. Le style des enluminures est atypique, assez brutal, sans traces d'aucune influence italo-flamande: d'un atelier monastique isolé ? (indications de François Avril, février 2009)


Notice n° 88005