Bouffanais , Jules-René

Date de naissance : 1885 . Lieu de naissance : Champagne (Dordogne)
Date de décès : 1915 (Circa).
Fonction, spécialité : Elève Ecole des beaux-arts de Paris. Graveur.
Note biographique : Présenté par Cormon, 8 novembre 1907. Mention honorable pour le grand prix de peinture de 1910, deuxième second grand prix de gravure en taille-douce en 1914.
La présidente de l'Association Pour la Restauration de l'Eglise de Champagnac de Belair étudiait en 2014 le tableau La Pietà de Jules René Bouffanais (1885-1915)
Jules René Bouffanais est né à Champagnac de Belair, il était sculpteur, graveur et peintre.
La Pietà doit faire l'objet d'une restauration prochaine et l'association publiera un petit livre biographie à propos de Jules René Bouffanais.

Sources
- Registre matricule des élèves peintres et sculpteurs n°5860 à 7785, 31 juillet 1894 au 13 mai 1925.
- Archives nationales, archives de l'Ecole nationale supérieure des beaux-arts, sous-série AJ 52
- Edmond Delaire, Le livre d'or de la Grande Guerre, 1914-1918, pref. de L.Cordonnier. Paris, 1923
- Marcel Bonnaire, Institut de France. Académie des beaux-arts. Liste des pensionnaires de l'académie de France à Rome donnant les noms de tous les artistes récompensés dans les concours du Prix de Rome de 1901 à 1940, publiée d'après les documents officiels... par Marcel Bonnaire. Paris : M. Rousseau, 1940, In-8°, 51 p. Le manuscrit original de Bonnaire a été relié en volume factice avec Guiffrey , Jules, Liste des pensionnaires de l'Académie de France à Rome, donnant les noms de tous les artistes récompensés dans les concours du prix de Rome de 1663 à 1907. Paris : impr. de Firmin-Didot, 1908.
9 A 14, usuel, Ecole des beaux-arts. Cependant, la liste de Bonnaire telle qu'elle a été publiée reprend à l'année 1901 (p. 5), 1902, peinture, sculpture, architecture (p.6), 1902-1903-1903, peinture & sculpture (p.7), 1903-1904, peinture, sculpture, architecture (p. 8), 1904-1905 peinture, sculpture, architecture (p. 9), 1905-1906 (peinture, sculpture) p.10. 1906-1907 peinture (page 11. La page 12 termine l'année 1907 et commence le dépouillement personnel de Bonnaire. Le manuscrit ne donne pas les lauréats musiciens.

- E. Bénézit, Dictionnaire critique et documentaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs. Paris, 1976